top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJulie Simon

Gaspillage alimentaire : mieux conserver ses aliments

Avec la promulgation de la loi AGEC, de nouvelles mesures sont prises pour renforcer la lutte contre le gaspillage alimentaire. Dans les formations guide composteur, cette question est également abordée, avec un nouveau module dédié, intégré depuis cette année.

Car les chiffres du gaspillage alimentaire restent impressionnants : 7 kg de produits alimentaires encore emballés partent à la poubelle par an et par habitant ! Au même moment, plus de 3.5 millions de Français bénéficient de l’aide alimentaire.


À l’heure où se nourrir est une gestion quotidienne entre économie, environnement et besoin vital, les deux premières causes de gaspillage alimentaire des ménages sont le dépassement des dates limites et le mauvais stockage des aliments. Voici quelques astuces pour aider à préserver votre capital nourriture disponible !


Pour éviter de jeter, ne pas confondre « date limite » et « durée minimale »


La DLC ou Date Limite de Consommation correspond au : « à consommer jusqu’au ». Après cette date, le produit est périmé et non consommable. Il s’agit de l’ensemble des denrées périssables et susceptibles de devenir dangereuses pour la santé au-delà de cette date.


La DDM ou Date de Durabilité Minimale correspond au : « à consommer de préférence avant ». Après cette date, le produit n’est pas périmé, il est sans danger mais peut avoir perdu certaines de ses qualités gustatives ou nutritionnelles. C’est le cas des produits d’épicerie, conserves, boissons qui n’ont pas été ouverts.


Aux aliments bien rangés, conservations optimisées !


L’air libre est parfait pour faire prospérer les fruits et légumes : les fruits n’aiment pas être empilés et au frigo ils perdent leurs saveurs ! Les petits fruits fragiles seront mangés rapidement et lavés juste avant leur consommation. Séparer les fruits et légumes qui se gâtent de leurs camarades, et transformer-les rapidement en purées, compotes, etc

Attention : au frigo, avocat et banane noircissent !


L’ombre et le sec sont les amis de la conservation des :

- oignons, ails, échalotes, pommes de terre, panais, potimarrons, rutabagas,

- produits d’épicerie dans des bocaux hermétiques,

- huiles pour éviter qu’elles ne s’oxydent et deviennent rances.


Au frigo, tirer parti des zones très froides et tempérée :

- zone froide (de 0° à 4°C) : les produits frais ou en cours de décongélation,

- zone fraîche (de 4° à 6°C) : les produits frais cuits, préparations culinaires, yaourts et fromages,

- zone tempérée (de 6° à 8°C, porte du frigo et bac à légumes) : les légumes, fruits, les boissons entamées, le lait et les œufs.

La durée de conservation, selon les produits crus ou cuits, est variable de 2 à 4 jours maximum.


Quelques astuces pour allonger la durée de conservation ? C'est par ici !


Positionnez les boissons gazeuses la tête en bas afin qu'elles gardent leurs bulles.

Placez une pomme dans un sachet papier avec les pommes de terre pour ralentir leur germination (et toujours loin des oignons qui absorbent leur humidité).

Est-ce que mes œufs sont encore frais ? Pour s’en assurer, plongez-le dans un verre d’eau, l’œuf frais coule, celui moins frais flottera. (Pensez à les casser un par un pour éviter les surprises !)


Quels conseils pour faire ses courses : toujours avec un liste et jamais le ventre vide pour éviter les tentations, et muni(e) de sacs isothermes accompagnés de pains de glace pour transporter les produits frais et éviter de rompre la chaîne du froid.


Moins gaspiller, ce n’est pas sorcier ! Grâce à ces quelques astuces, vous pouvez éviter le gaspillage dans votre poubelle qui peut représenter jusqu’à 30 kg par an et par habitant. Comble de la surconsommation, 7 kg de ce gaspillage concerne des aliments encore emballés ! Et si vous avez des restes, rassurez-vous, il existe une multitude de recettes anti-gaspi !


Ce contenu est proposé par le Réseau Compost Citoyen Grand Est

Visuels Freepik

86 vues0 commentaire
bottom of page