Rechercher
  • sebastienmanteau

Améliorer nos sols grâce aux Mauvaises Herbes ?!…


En voilà une idée ! et pourtant…


Ces « Mauvaises herbes » depuis si longtemps décriées ont réussi à créer une science : la « Malherbologie » ! Au gré des connaissances, celles-ci semblent prendre maintenant leurs revanches. Elles se sont fait appeler « adventices »… et maintenant, « herbes folles » et « plantes bio-indicatrices ».


Ces Plantes Bio-Indicatrices des fonctionnements des sols

Prenons donc un peu de recul… Lorsque nous voyons des roseaux, de la prêle ou du jonc dans un terrain. Nous savons tous que nous sommes dans une zone humide !

C’est donc que ces plantes nous indiquent la nature humide et le fonctionnement d’un sol qui garde cette eau. Ces plantes n’y poussent pas par hasard… On y est !

Le Grand Monsieur qui est à l’origine de la compréhension de ceci et qui a développé ce concept depuis plus de trente ans est Gérard Ducerf.

D’après lui : « Une plante ne pousse pas par hasard ; lorsque vous la rencontrez dans votre jardin, elle a un rôle à jouer dans cet endroit-là, à ce moment-là. »



Ce qu’en disent les scientifiques?

Et bien… cela à mis un peu de temps, mais ils sont maintenant tous assez d’accord avec le concept de Gérard Ducerf.


Que faire concrètement?

Rien. Et laissez faire la nature sera toujours mieux que de faire des stupidités… Mais c’est un peu extrême… et nécessite du temps devant soi : des années, voire parfois des dizaines d’années.

Alors, commençons par observer tout simplement.

  • Y a t’il beaucoup de turricules à l’automne et au printemps ? Ces petits amas de terre que sont les crottes des vers de terre. Vous en avez beaucoup, c’est plutôt bon signe.

  • Votre sol est nu une partie de l’année ? Il faut remédier à cela car un sol nu n’existe pas dans la nature. Il ne pourra pas s’améliorer s’il est nu.

  • Quelles sont les plantes qui poussent spontanément dans votre jardin ? Du mouron blanc partout, c’est parfait car votre sol est à l’équilibre ! De la Luzerne tachetée ou du Plantain lancéolé, c’est intéressant car votre sol est en transition… Des Pissenlits et des Chardons ?

Votre sol est trop tassé, trop compacté, avec peu de vie donc. Il serait préférable d’inverser la tendance car cela va devenir compliqué d’avoir de bons légumes et un jardin résilient à l’avenir avec le changement climatique annoncé.

Là encore, vous pouvez laisser faire ces plantes bio-indicatrices car elles vont vous aider à décompacter et remettre de la vie dans ce sol.

Vous pouvez également aider ce processus en ne travaillant plus ce sol et en le couvrant avec des semis de plantes réalisant un couvert hivernal ou des paillages.


Ces paillages, à base de plantes, paille, broyât de branches, carton, fumier pailleux, miscanthus, etc. fourniront le gite et le couvert aux vers de terre et à de nombreux organismes qui amélioreront ainsi votre sol.


Je terminerai par cette citation du grand philosophe et scientifique qu’a été Francis Bacon: « La nature pour être commandée… doit être obéie ».


Références :

Gérard Ducerf, Les plantes bio-indicatrices T1, T2 et T3 aux éditions Promonature. https://www.promonature.com/

Sébastien Manteau a un Master2 en Œnologie et Ampélologie. Il est également Docteur en Biochimie Végétale sur interactions entre les plantes et les micro-organismes.

Depuis plus de 8 ans, il expérimente et jardine naturellement selon les principes «  bio  » de la permaculture et de l’agroécologie.

Il réalise du conseil & formations en Viticulture alternative et des ateliers et formations sur le Jardinage au naturel.

https://www.facebook.com/AlternatiVity.S.M.51/

Nos Services

- Accompagner les collectivités

- Conseiller les entreprises et les organismes privés

- Former les agents des collectivités, les salariés des entreprises et les bénévoles

Contact

Téléphone : 06 95 69 92 91

E-mail : h.guinot@biocyclade.fr

© 2018 Biocyclade   ⬪   SIREN : 788601797    ⬪   Mentions légales