top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJulie Simon

À la rencontre d’un futur guide (et même maître) composteur

En mai, la formation guide-composteur animée par Biocyclade a accueilli 14 stagiaires à la Maison des Alternatives à Chennegy dans l’Aube, dont 10 ont passé l’examen écrit de la certification « Accompagner et sensibiliser à la pratique de la prévention et gestion de proximité des biodéchets (PGprox) sur le territoire » qui a clôturé ces 3 jours. Les futurs guides composteurs doivent maintenant finaliser leur portfolio et préparer leur passage devant le jury national du Réseau Compost Citoyen (organisme certificateur). La dernière étape avant de devenir officiellement guide composteur certifié. Cédric Tendille fait partie de ce groupe : il nous explique ses motivations, ses ressentis, mais aussi ses aspirations.


Pourquoi avoir suivi cette formation de guide-composteur ?


J’ai fêté mes 50 ans l’année dernière et, après avoir toujours travaillé comme manager dans l'industrie, j’en ai eu assez. J’ai alors décidé de changer de carrière professionnelle. J'adore la nature, je suis passionné de jardinage, de permaculture, et j'avais entendu parler du

métier maître composteur. Avec l’obligation légale de tri des déchets qui interviendra en janvier 2024, je me suis dit que ce serait peut-être bien de me diriger dans cette voie. Après une rupture conventionnelle, j’ai réalisé un bilan de compétences et j'ai cherché une formation de guide composteur et je me suis inscrit à celle proposée par Hélène Guinot.


Comment vous avez vécu ces journées de formation ?

Ce stage m'a beaucoup apporté et m'a conforté dans ma décision de changer d'orientation. Je me suis vraiment retrouvé dans tout ce que l’on a fait pendant 6 jours. J’ai apprécié le côté très pratique et surtout de rencontrer des gens qui avaient les mêmes motivations que moi, des envies identiques, on parlait finalement la même langue. La plupart travaillaient déjà dans des Communautés d’agglo ou de communes, et moi j’avais juste effectué un stage de 15 jours au service de gestion des déchets de ma collectivité. Nous dormions sur place et nous passions nos soirées à parler déchets, permaculture, environnement…


Comment avez-vous vécu l’examen de fin de session, comment préparez-vous l’examen oral ?



Assez sereinement, je suis plutôt confiant. Nous avons été bien préparés, nous avons bien travaillé en amont. Je n’étais pas forcément stressé, j’ai toujours appris à gérer la pression dans mon ancien métier.

Pour l’oral, j’ai travaillé sur le portfolio : je me suis présenté, j’ai expliqué mes motivations pour que les gens comprennent pourquoi je veux faire ça. Aller chercher des informations sur les acteurs du secteur a été un peu plus difficile parce que je n’ai pas forcément les contacts, mais j’ai réussi. Et puis il fallait décrire deux actions, j’ai donc parlé de ma période d’immersion au service de gestion des déchets et j’ai profité d’une fête dans mon village pour organiser un atelier de sensibilisation sur les déchets verts. Je suis allé à la rencontre du public pour expliquer pourquoi il faut en apporter moins en déchetterie. J’ai été épaulé par un élu et la présidente des Jardins Partagés.


Une fois le titre de guide composteur acquis, quels sont vos projets ?


Mon projet, déjà, c'est de continuer, c'est-à-dire d'être maître composteur. D’habitude, j’aime bien changer d'organisme de formation, ça permet de voir des façons de faire différentes. Mais le stage de guide composteur de Biocyclade était tellement bien, si limpide que j’ai décidé de suivre aussi le cursus de maitre composteur prévu en octobre et décembre.


Je vais donc devenir maître composteur, mais je ne sais pas encore comment je vais exercer : en salariat auprès d’une collectivité ou pourquoi pas m’orienter vers la formation. J’ai formé beaucoup de collaborateurs et j’ai toujours aimé ça, donc je me dis que ça peut être une voie intéressante pour moi.





Envie de suivre la même voie que Cédric ?


Les prochaines sessions de formation de l’automne sont ouvertes :


👉 Parcours complet Guide Composteur certifié (également ouvert aux professionnels et bénévoles qui ne souhaitent pas suivre toutes les spécialisations) - 19 au 22 septembre et les 5 et 6 octobre à la Maison des Alternatives (10) - possibilité d'hébergement sur place.


👉 Parcours Maître Composteur - modules en présentiel : 17 au 19 octobre et 5 au 7 décembre à la Maison des Alternatives (10) - possibilité d'hébergement sur place.

En Intra, Biocyclade anime également pour les collectivités et les entreprises les stages Référents de site (deux 1/2 journées) et des formations pour les personnels de restauration sur la lutte contre le gaspillage alimentaire en restauration collective (de 1 à 3 jours).



➡️ Et pour obtenir toutes les informations sur les nouveautés, notamment pour les formations chartées « PGprox » par le Réseau Compost Citoyen/ADEME et tous les détails sur les sessions proposées, rendez-vous sur le site de Biocyclade.


46 vues0 commentaire
bottom of page